François-David CAMPS

SITUATION PROFESSIONNELLE : Maître de Conférences des Universités

UNIVERSITE : Lumière Lyon 2

Statut universitaire : statutaire 

SOCIETE du Rorschach et des Méthodes Projectives : Société du Rorschach et des Méthodes Projectives de langue française

ADRESSE POSTALE :

Université Lumière Lyon 2

Campus de Bron Porte des Alpes - CRPPC

Bureau K147

5, avenue Pierre Mendès-France

69676 Bron Cedex France

ADRESSE E-MAIL : fdcamps@bbox.fr ; francois-david.camps@univ-lyon2.fr

 

 

1 – RECHERCHE(S)

Mes recherches portent sur :

  • La clinique différentielle des dépressions : traitement des problématiques de perte au sein des diverses organisations psychiques et psychopathologiques. Et plus spécifiquement, l’étude des troubles dépressifs et de leur destin au sein des fonctionnements psychiques et psychopathologiques non-névrotiques, dans des pathologies narcissiques ou identitaires et plus précisément chez les sujets présentant une psychose dissociative. J’interroge le rôle et les fonctions des problématiques de perte ainsi que la place de l’objectalité dans les fonctionnements psychiques où la subjectivité est mise en défaut.
  • La clinique différentielle des psychoses dissociées : En particulier l’étude des fonctionnements psychiques psychotiques, plus spécifiquement schizophréniques. Je m’intéresse spécialement aux différences et spécificités des formes que prend le processus schizophrénique. Il s’agit, à travers l’étude des déconstructions identitaires, de questionner les modèles psychopathologiques et métapsychologiques anciens et actuels.
  • L’étude d’une clinique ordinaire de l’extrême, à travers les sports à risques et les pratiques sexuelles marginales. Il s’agit d’étudier, à travers ces phénomènes, l’évolution de la psychopathologie contemporaine, l’émergence et les formes nouvelles d’expression de la souffrance psychique ainsi que les remodelages métapsychologiques qu’ils induisent.
  • Une partie de mes recherches porte la méthodologie projective en tant qu’outil méthodologique de recherche en psychologie clinique et en psychopathologie et comme instrument clinique (interprétation des données issues de la méthodologie projective, actualisation des données normatives).

            

  • Mots clés : dépression ; psychose ; schizophrénie ; extrême 

          

  • Thématiques principales de recherche :

Ages de la vie :

  • âge adulte-adulte âgé                               

Clinique et psychopathologie :

  • cliniques du normal             
  • névroses                              
  • fonctionnements limites              
  • psychoses                           

Méthodes projectives :

  • Rorschach                            
  • TAT                                                                                                                        

Problématiques du corps et de l’acte
Dépressions - dépendances
 

 

  • Objets de recherche actuels :                    

  • « Recherche sur les conditions d’application du test et du retest au Rorschach et au TAT » en collaboration avec le Pr. C. Azoulay (Université Paris Descartes). Chercheurs associés : D. Laimou (Université Jules Verne, Amiens), M. Ravit et A. Brun (Université Lumière Lyon 2).
     
  • « Recherche sur les pratiques de travestissement chez l’homme » en collaboration avec A. V. Mazoyer (Université Toulouse le Mirail). Chercheur associé : N. de Kernier (Université Paris Nanterre).
     
  • Chercheur associé à la « Recherche sur les troubles du sommeil de l’adolescent et du jeune adulte » dirigée par N. de Kernier et A. Camart (Université Paris Nanterre)
     
  • Chercheur associé à la Recherche « Le harcèlement psychologique chez les adolescents victimes : son contexte, ses enjeux, ses prises en charge », dirigée par M. Roques (Université de Caen-Normandie Universités) et (D. Drieu, Université de Rouen, Normandie Universités).

                       

            - Autres collègues universitaires impliqués 

  • Université Paris Descartes
  • Université Paris Nanterre
  • Université Toulouse le Mirail
  • Université Caen-Normandie

 

2 – PUBLICATIONS les plus récentes et/ou significatives :

C. CHABERT, E. LOUET, CAMPS F.-D., (2017), Dépressions extrêmes Approche psychanalytique et projective, Paris, Dunod.

CAMPS F.-D., (2017), Un cas de famillicide : crime et psychose, Topique, n°138, mars 2017, pp. 21-33.

CAMPS F.-D. LE BIGOT J., HENNETON D. LABOUTIQUE J. VERDON B., (2017), « Ça peut toujours servir ! Syndrome de Diogène et névrose obsessionnelle », article acceptée par la revue Annales Médico-Psychologiques (Indexation : PsycINFO, JCR. ERIH), 175/6, juillet 2017, pp. 551-559.

de KERNIER N., CAMPS F.-D., JULIAN M., LIGHEZZOLO C., BABONNEAU M. et ABE Y, Insomnie à l’adolescence. Quand une indicible agressivité agit et agite, Bulletin de Psychologie.

CAMPS F.-D., (2016), Comparaison du fonctionnement psychique de vingt sujets diagnostiqués schizophrènes, L'Evolution Psychiatrique, 81 (2016), pp. 553-564.

CAMPS F.-D., BELLUT A., de KERNIER N., (2015), La suspension corporelle : une clinique de l’extrême, Annales Médico-Psychologiques, 173, 2015, pp. 688-694.

CAMPS F.-D, (2015), Un processus mélancolique dans la schizophrénie, Psychologie Clinique et Projective, Vol. 21, 2015, pp. 115-135.

CAMPS F.-D., (2011), Identité sexuelle et schizophrénie : l’impossible intégration du féminin ? Étude clinique et projective du fonctionnement psychique de trois femmes atteintes de schizophrénie, L'Evolution Psychiatrique, 76 (2011), pp. 19-29.

CAMPS F.-D., (2011), Contribution de la psychologie projective à la question de la psychose schizo-affective, Psychologie Clinique et Projective, Vol. 17, 2011, pp. 79-125

CAMPS F.-D., (2016), « Intérêt des méthodes projectives pour l’étude des problématiques dépressives », In HURVY C. et ROQUES M. (ouvrage collectif sous la direction de), Les méthodes projectives dans la recherche en psychopathologie, Paris, Inpress, pp. 51-69.