Steve BELLEVERGUE

BELLEVERGUE Steve

 

UNIVERSITE : ROUEN NORMANDIE

 

Statut universitaire : doctorant - chargé de cours

 

SOCIETE du Rorschach et des Méthodes Projectives : depuis 2015

 

ADRESSE POSTALE : 73 rue Saint-Gervais 76000 ROUEN

 

PAYS : FRANCE

 

LANGUE(S) PARLEE(S) ET LUE(S) : Anglais/Espagnol

 

 TELEPHONE : 06.77.63.94.45

 

ADRESSE E-MAIL personnelle ou professionnelle : steve.bellevergue@gmail.com

 

 

1 – RECHERCHE(S)

 

            - MOTS CLES : Virtuel- Projection- Adolescence- Dépressivité- Idéal du Moi

 

 

            - Thématiques principales de recherche :

 

  • Ages de la vie :

                          -  enfance-adolescence                                 

                                                            

  • Clinique et psychopathologie :

                          -  cliniques du normal                   

                          -  névroses                                            

                          - fonctionnements limites                          

                         

  • Méthodes projectives :

                           - Rorschach                                          

                          - TAT-                                                                                                                                                 

                          - CAT- PN- Scéno-Test                     

                         

 

  • Société – culture- travail- apprentissages-expertises

 

  • Dépressions – dépendances                                      

 

            - Objets de recherche actuels:

 

  • Traitement de la dépressivité (Versus dépression) à l’adolescence par l’usage du jeu vidéo

 

Lieu : Maison de l’adolescent, service pédopsychiatrique Centre Hospitalier du Rouvray

 

Sous la direction de Madame Catherine WEISMANN-ARCACHE, Maître de Conférence-HDR en psychologie clinique à l’Université de Rouen, je mène une travail de thèse interrogeant le traitement de la dépressivité à l’adolescence par la pratique du jeu vidéo.

 

Dans ce travail de recherche, j’ai introduit une méthodologie reposant sur une approche projective (Rorschach/TAT) afin d’éclairer les problématiques psychiques du sujet en lien avec sa manière d’utiliser le jeu vidéo.

 

  • Dans le cadre d’une recherche avec C. Weismann-Arcache interrogeant le paradoxe du Haut Potentiel et du Handicap, j’ai participé au recueil de données par l’évaluation psychologique intégrant l’UDN 2, le dessin de la famille, le Rorschach et le TAT. L’approche projective reposant sur la méthodologie de l’école de Paris était la colonne vertébrale théorique de ce travail. J’ai mené le travail d’analyse sur les protocoles des enfants participants à cette recherche. La soumission de ce travail à une revue se fera sous peu.

                       

  • Autres collègues impliqués (collaboration intra-, extra- ou inter-universitaire)

 

Mme Catherine WEISMANN-ARCACHE, Maître de Conférences-HDR, Université de ROUEN-Normandie.

 

Depuis 2010, sous la responsabilité pédagogique de Madame WEISMANN-ARCACHE, j’assure les missions d’enseignements de la pratique du bilan psychologique (Spécifiquement l’utilisation des méthodes projectives en langue française) auprès des étudiants de L3, M1 et auparavant M2 à l’Université de Rouen Normandie. J’aborde lors de ces TD l’analyse des dessins, le test du Rorschach, le TAT, le Patte Noire, le CAT ainsi que le Scéno-test.

 

Depuis 2017, j’assure un TD de psychologie clinique et projective en L3 faisant le lien entre les méthodes projectives, le concept de projection comme fondateur de la subjectivation et la psychologie du virtuel. (Université de Rouen-Normandie)

 

Depuis 2017, j’interviens dans le cadre de la méthodologie de recherche auprès des étudiants de M1. L’enseignement se fait sur la richesse de la méthodologie projective dans le cadre de la recherche.

2017-2018 : Sous la responsabilité pédagogique de Dimitra Limou, Maître de conférence en psychologie clinique, j’assurais des TD de méthodes projectives en L2 à l’Université d’Amiens.

 

2 – PUBLICATIONS

 

 

Bellevergue, S. (2017) Parents et addiction aux jeux vidéo de leur enfant : un symptôme écran de la dépression à l’adolescence ? in Dialogue. 217.

 

 

Bellevergue, S ; Weismann-Arcache, C. (2015) Pratique du psychologue clinicien dans une MDPH : du puzzle institutionnel à la subjectivation de l’enfant handicapé in Neuropsychiatrie de l’enfance et de l’adolescence. 63.

 

Bellevergue, S. (2010) Le Patte-Noire, la Figure Complexe de Rey et le Scéno-test in Psychologie de l’éducation : situations d’école, situations d’élèves, tome 3, sous la dir. E. Bouteyre. Edition Bréal ;

 

Interventions:

 

Mai 2015 « L’émergence de nouveaux contenus dans les épreuves projectives : quand le jeu vidéo colore le processus associatif de l’adolescent pour traiter sa dépressivité ». Colloque du Rorschach, Rouen

 

Juillet 2017 « L’émergence de nouveaux contenus dans les épreuves projectives: quand le jeu vidéo colore le processus associatif de l’adolescent pour traiter  sa dépressivité » XXIIème Congrès International du Rorschach. Paris

 

Avril 2018 co-intervention avec Madame Catherine WEISMANN-ARCACHE et Madame Sylvie TORDJMAN « Le Haut Potentiel Intellectuel, un facteur de protection dans les troubles sévères de l’enfant ». VIIIème Congrès Européen de psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent (AEPEA), Bilbao, Espagne.

 

Avril 2019 co-intervention avec Madame Catherine WEISMANN-ARCACHE au 5ème colloque du Réseau International des Méthodes Projectives et Psychanalyse à Brasilia, Brésil.