Sandra MISDRAHI

NOM – Prénom : MISDRAHI - Sandra

UNIVERSITE : Paris Descartes

Statut universitaire : doctorante contractuelle - chargé de cours - statutaire

SOCIETE du Rorschach et des Méthodes Projectives : Société du Rorschach et des méthodes projectives de langue française

ADRESSE POSTALE : 179 rue de Tolbiac, 75013 Paris

PAYS : France

LANGUE(S) PARLEE(S) : Français, anglais LUE(S) : Français, anglais

 TELEPHONE : 0661988194

ADRESSE E-MAIL personnelle ou professionnelle : s.misdrahi@gmail.com

 

1 – RECHERCHE(S)

 

            - MOTS CLES : Problématiques du corps, conversion, traumatisme, adolescence, traumatisme, devenir adulte

 

            - Thématiques principales de recherche :

 

  • Ages de la vie :

                          -  enfance-adolescence                                 

                          - âge adulte-adulte âgé                                 

                         

  • Clinique et psychopathologie :

                          -  cliniques du normal                   

                          -  névroses                                            

                          - fonctionnements limites                           

                         

  • Méthodes projectives :

                           - Rorschach                                          

                          - TAT-                                                                                                                                                 

                          - CAT- PN- Scéno-Test                     

                          - Dessins                                                

                         

  • Problématiques du corps et de l’acte                                   
  • Dépressions – dépendances                     

 

 

            - Objets de recherche actuels:

 

« Troubles de conversion : étude clinique, psychopathologique et projective » : recherche doctorale en cours sous la direction de Mme De Luca, co-encadrée par Mme Louët.

 

Recherche menée à l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière visant l’approfondissement de la compréhension du fonctionnement psychique de patients adultes présentant un trouble de conversion. Utilisation de tests projectifs.

 

« MGEX »

 

Recherche dirigée par le Pr. Gargiulo et Mme Louët, sur la dimension psychologique des bénéfices du sport chez des patients atteints de myasthénie auto-immune. Utilisation de tests projectifs.

 

            - Autres collègues impliqués

 

             Manuella De Luca, Estelle Louët, Marcela Gargiulo, Joanne André, Cécilia Orblin Bedos, Delphine Bonnichon, Judith Mendelson

 

 

2 –  PUBLICATIONS

 

Gargiulo M., Misdrahi S., Orblin Bedos C., Louët E. (2017), « Myasthénie gravis, une identité « entre-deux » » in Araneda M., Korff-Sausse S. (dir.) (2018), Handicap, une identité entre-deux, Toulouse, Erès, p.191-208

Orblin Bedos C., Misdrahi S., Bonnichon D., Mendelson J., Gargiulo M., Louët E. (2017). « Étude du mouvement dans les épreuves projectives à la lumière d’un cas de myasthénie gravis », Paris, Psychologie clinique et projective, « Empreintes et destins des idéaux », 23, p. 285-307.