Solène BASIER

NOM – Prénom : BASIER Solène

Doctorante Laboratoire  UTRPP, Université Paris 13-SPC

ADRESSE POSTALE : UNIVERSITE : Paris 13 SPC

UFR LLSHS - 99, av. Jean Baptiste Clément - 93430 Villetaneuse

PAYS : France

LANGUES PARLEES : Français, Anglais

LUES : Français, Anglais

 TELEPHONE : +33 6 02 71 43 35

ADRESSE E-MAIL : solenebasier@gmail.com

 

 

1 – RECHERCHE(S)

Thèse de doctorat en cours : Cancer de la prostate : étude des répercussions psychiques chez les patients opérés par prostatectomie radicale

 

  • MOTS CLES :

Cancer de la prostate ; corps ; masculin ; épreuves projectives ; fonctionnement psychique

 

            - Thématiques principales de recherche :

 

  • Ages de la vie :

               -  âge adulte-adulte âgé                

                                           

  • Clinique et psychopathologie :

               -  cliniques du normal                     

 

         Méthodes projectives :

                          - Rorschach                                          

                          - TAT                      

                                                                                                                 

-      Problématiques du corps et de l’acte                   

       -      Dépressions - dépendances                                       

 

            - Objets de recherche actuels :

 

Recherche hospitalo-universitaire ; urologie ; sujet adulte ; sujet âgé ; maladie ; atteinte corporelle ; masculin ; sexualité ; post-opératoire ; aménagements adaptatifs

 

Thèse de doctorat en cours : Cancer de la prostate : étude des répercussions psychiques chez les patients opérés par prostatectomie radicale

 

Avec plus d’1 095 000 nouveaux cas par an, le cancer de la prostate est aujourd’hui un problème de santé publique majeur. Sa principale option curative, la chirurgie par prostatectomie radicale, présente d’importantes conséquences : troubles de l’incontinence, de l’érection, absence d’éjaculation et stérilité, qui, non seulement  impacte le bien-être du patient mais sont susceptibles d’entraîner une représentation de soi comme définitivement inapte sur le plan sexuel,  source d'effondrements dépressifs et d'angoisses massives.

 

Objectifs de l'étude

  • Comprendre les répercussions psychiques de l'opération du cancer de la prostate
  • Interroger à un niveau social et culturel les effets des évolutions des techniques bio-médicales sur les rapports corps/psyché et sur l'évolution des grands organisateurs psychiques que sont le sexe et la mort
  • Comprendre les mouvements dépressifs post-opératoires chez certains patients
  • Permettre une meilleure prise en charge des patients opérés du cancer de la prostate
  • Ouvrir sur une recherche plus large, longitudinale, évaluant le fonctionnement psychique de ces patients de l'annonce à 3 ans après l'opération (plateau de récupération physiologique)

 

Méthodologie : entretiens, épreuves projectives, questionnaires

                       

 

            - Autres collègues impliqués

Marie-Christine Pheulpin (Directrice de thèse)

             

 

2 –  PUBLICATIONS

 

Basier, S. et Pheulpin, M.-C. (2018). Cancer de la prostate : communiquer dans le cadre d’une recherche clinique avec des patients fragilisés par une prostatectomie radicale. Prostate Cancer: Reaching out to Patients Impaired by a Radical Prostatectomy. Psycho-Oncol., 12, 62-66.