Céline RACIN

RACIN Céline

 

UNIVERSITE : Maître de conférences en psychologie clinique et psychopathologie à l’Université de Strasbourg

 

Membre de la Société du Rorschach et des Méthodes Projectives (Secrétaire Générale)

 

ADRESSE POSTALE :

Faculté de Psychologie

Laboratoire Subjectivité, Lien social et Modernité (SuLiSoM - EA3071)

Université de Strasbourg

12 rue Goethe

FR-67000 Strasbourg

​https://ea3071.unistra.fr/

 

PAYS : FRANCE

 

LANGUES PARLEES : français - anglais    LUES : français - anglais - espagnol.

 

ADRESSE E-MAIL : racin@unistra.fr

 

 

 

1 – RECHERCHES

 

            -  MOTS CLES :

vieillissement, institutionnalisation, dépendance, dispositifs thérapeutiques, approche psychanalytique et projective

 

 

            - Thématiques principales de recherche :

 

  • Ages de la vie :

                 - âge adulte-adulte âgé                          

     

  • Clinique et psychopathologie :

                 -  cliniques du normal                 

                 -  névroses                          

                 - fonctionnements limites                      

                 -  psychoses                        

 

  • Méthodes projectives :

                 - Rorschach                         

                 - TAT-                                                                                              

                

                

  • Problématiques du corps et de l’acte  
  • Société – culture- travail- apprentissages-expertises
  • Groupes –familles- institutions           
  • Dépressions – dépendances                            

 

 

            - Objets de recherche actuels:

 

  • Prolongements de la thèse de doctorat intitulée De l’hospitalisation à l’institutionnalisation des soins de longue durée dans le grand vieillissement : Étude clinique, psychopathologique et projective du « travail de dépendance », soutenue en novembre 2017 sous la direction du Pr Benoît Verdon à l’Université Paris Descartes, au sein du laboratoire Psychologie Clinique, Psychopathologie, Psychanalyse (PCPP - EA 4056).

 

  • Chercheuse associée à la recherche en cours : « Conditions d’application du test et du re-test du Rorschach et du TAT », menée auprès de jeunes adultes en population générale, co-dirigée par François-David Camps, Maître de Conférences à l’Université Lyon 2 (Centre de Recherche en Psychopathologie et Psychologie Clinique, CRPPC, EA 653) et Catherine Azoulay, Professeure à l’Université Paris-Descartes, Sorbonne Paris Cité (Laboratoire : Psychologie Clinique, Psychopathologie, Psychanalyse, PCPP, EA 4056).

 

                       

            - Autres collègues impliqués (collaboration intra-, extra- ou inter-universitaire)

D. Laimou (Université Jules Verne, Amiens), M. Ravit et A. Brun (Université Lumière Lyon 2), G. Malle, C. Peiffer.

             

 

2 - PUBLICATIONS

 

Racin, C. (2017). « De l’hospitalisation à l’institutionnalisation des soins de longue durée chez le sujet âgé : destins du ‘travail de dépendance’ », Congrès international Actualités des recherches et des pratiques en psychologie projective. Nouvelles problématiques, nouvelles découvertes, Société Internationale du Rorschach et des méthodes projectives, Paris, France, 17-21 juillet.

 

Racin, C. (2016). «Accords perdus″. Les remaniements somato-psychiques du grand vieillissement à l’épreuve de la clinique projective », 4ème Colloque international Problématiques du corps: clinique et épistémologie, Réseau International de Recherche Méthodes Projectives et