Stéphanie NAKHLE

UNIVERSITE : Université Paris Descartes – Sorbonne Paris Cité 

PAYS : France

LANGUE(S) PARLEE(S) : Français, Anglais, Arabe
                      LUE(S) : Français, Anglais, Arabe

ADRESSE E-MAIL : stephanienakhle@hotmail.com

 

1 – RECHERCHE(S)

« Le tabou de la sexualité avant le mariage chez les femmes libanaises. Enjeux sociétaux et psychopathologiques»

Directeur de thèse : Monsieur le Pr. Benoît VERDON

 

  • Mots clés :

Epreuves projectives, Liban, Migration, Sexualité Féminine, Tabou, Conflit intra psychique.

 

  • Thématiques principales de recherche : 

Ages de la vie : âge adulte-adulte âgé                                                      

Clinique et psychopathologie :

  • cliniques du normal                    
  • névroses                                        
  • fonctionnements limites           

Méthodes projectives :

  • Rorschach                                       
  • TAT                                                                                        

Problématiques du corps et de l’acte                   

Société - culture - travai - apprentissages - expertises

Groupes - familles - institutions                                              

         

  • Objets de recherche actuels :

Recherche doctorale en cours, sous la direction du Pr. Benoît VERDON : « Le tabou de la sexualité avant le mariage chez les femmes libanaises. Enjeux sociétaux et psychopathologiques ».

Thématiques de recherche : Une approche psychanalytique articulée avec une approche interculturelle concernant la compréhension des facteurs collectifs et individuels sur la sexualité féminine au Liban ; Notion de lois symboliques ; Surmoi culturel ;Traitement du conflit œdipien et du narcissisme ; Angoisse de castration ;Mécanismes de défenses ; Tabou ; Honte et Culpabilité ; Pureté de la femme ; Épreuves projectives.

Les outils de recherche : centrés sur une méthodologie qualitative avec des entretiens semi-directifs et passation de deux épreuves projectives complémentaires de l’entretien.

Population : Femmes libanaises célibataires émigrées en France depuis deux ans minimum. Age : de 20 à 40 ans.