Cécilia ORBLIN BEDOS

ORBLIN BEDOS Cécilia

 

UNIVERSITE : Paris Descartes – Sorbonne Paris Cité, France

 

ADRESSE POSTALE :

 

CHU Bicêtre

Service de neuropédiatrie

78 avenue du Général Leclerc

94270 Le Kremlin-Bicêtre

 

PAYS : France

 

LANGUE PARLEE : Français ; LUES : Français, Anglais

 

TELEPHONE : 0145217861 ou 2742

 

ADRESSE E-MAIL personnelle ou professionnelle : cecilia.orblin-bedos@aphp.fr

 

 

 

1 – RECHERCHES

 

 

            -  MOTS CLES : Corps, Handicap, Myasthénie Gravis, Psychanalyse, Epreuves projectives.

 

 

            - Thématiques principales de recherche :

 

  • Ages de la vie :

                          -  enfance-adolescence                                 

                          - âge adulte-adulte âgé                                                   

        

  • Clinique et psychopathologie :

               - cliniques du normal                      

 

-       Méthodes projectives :

                           - Rorschach                                          

                          - TAT                                                                                                                                                   

                          - Dessins                                                

                         

  • Problématiques du corps et de l’acte                                   

 

 

            - Objets de recherche actuels:

 

Etude observationnelle sur l’impact psychologique de la myasthénie gravis (Responsables : M. Gargiulo et E. Louët).

 

Population : 18 – 70 ans.

 

Institution : Institut de Myologie (GH Pitié-Salpêtrière).

 

L’objectif est d’une part d’investiguer les modalités de fonctionnements psychiques des patients adultes atteints de myasthénie auto-immune généralisée (myasthénie gravis), et d’autre part de comprendre le vécu de la maladie, notamment dans ses répercussions possiblement dépressives mais aussi dans ses incidences sur l’image que les sujets ont d’eux-mêmes.

Cette étude s’articule autour d’une méthodologie associant des épreuves projectives (test de Rorschach, TAT, dessin de soi), un entretien et des méthodes d’évaluation quantitative (auto-questionnaires : échelles de dépression, qualité de vie, estime de soi, anxiété ; questionnaire d’évaluation des troubles psychiatriques).

 

                       

            - Autres collègues impliqués

 

Gargiulo Marcela

Institut de Myologie, Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière, Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, Paris, France.

 

Professeur des Universités, Laboratoire de Psychologie Clinique et Psychopathologie, Psychanalyse (EA 4056), Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité, Institut de Psychologie, Paris, France.

 

Louët Estelle

 

Maître de Conférences Universitaire, Laboratoire de Psychologie Clinique et Psychopathologie, Psychanalyse (EA 4056), Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité, Institut de Psychologie, Paris, France.

 

Misdrahi Sandra

Institut de Myologie, Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière, Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, Paris, France.

 

Doctorante contractuelle, Laboratoire de Psychologie Clinique et Psychopathologie, Psychanalyse (EA 4056), Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité, Institut de Psychologie, Paris, France.

 

 

2 –  PUBLICATIONS

Articles :

 

Birnbaum S., Hogrel J-Y., Porcher R., Portero P., Clair C., Eymard B., Demeret S., Bassez G., Gargiulo M., Louët E., Berrih-Aknin S., Jobic A., Aegerter P., Thoumie P., Sharshar T. and the MGEX Study Group (2018), "The benefits and tolerance of exercise in myasthenia gravis (MGEX) : study protocol for randomized controlled trial", Trials, 19, p.49.

 

Orblin Bedos C., Misdrahi S., Bonnichon D., Gargiulo M., Louët E. (2017), "Etude du mouvement dans les épreuves projectives à la lumière d’un cas de myasthénie gravis", Psychologie Clinique et Projective, 23, p.285-307.

 

Chapitre d’ouvrage :

 

Gargiulo M., Misdrahi S., Orblin Bedos C., Louët E. (2017), "Myasthénie gravis, une identité entre-deux", in Araneda M., Korff-Sausse S. (dir.), Handicap une identité entre deux, Toulouse, Erès, p.191-208.