Catherine MATHA

MATHA Catherine

 

UNIVERSITE : Paris 13 SPC

 

Statut universitaire : statutaire, MCF

 

Appartenance à Société du Rorschach et des Méthodes Projectives : Oui

 

ADRESSE POSTALE : 6 rue Saint Fortunat – 86000 Poitiers

 

PAYS : FRANCE

 

LANGUE: Français

 

 TELEPHONE : 06 61 54 06 99

 

ADRESSE E-MAIL personnelle ou professionnelle : catherinematha@orange.fr

 

 

 

 

1 – RECHERCHES

 

            - MOTS CLES :  Adolescence – Dépressions – Agir – Masochisme –attaques du corps

 

            - Thématiques principales de recherche :

 

  • Ages de la vie :

                 -  enfance-adolescence               

                 - âge adulte-adulte âgé              

                

  • Clinique et psychopathologie :

                 -  cliniques du normal                 

                 -  névroses                          

                 - fonctionnements limites                      

                 -  psychoses

                

  • Méthodes projectives :

                 - Rorschach                         

                 - TAT-                                                                                              

                 - CAT- PN- Scéno-Test                    

                 - Dessins                             

                

  • Problématiques du corps et de l’acte              
  • Dépressions – dépendances                            

 

            - Objets de recherche actuels:

Etude comparée du fonctionnement psychique des adolescents auteurs d’hétéro-agressions (agressions sexuelles) et d’auto-agressions (TS, Scarifications). Modalités identificatoires et traitement des pulsions.                 

            - Autres collègues impliqués

En association avec JY. Chagnon et MC. Pheulpin de P13 et D. de Amparo de Brasilia

 

 

2- Publications :

 

Ouvrages :

-Matha C. (2018), Les attaques du corps à l'adolescence. Approche psychanalytique en clinique projective, Paris, Dunod.

-Matha C. et Dargent F. (2011), Blessures de l’adolescence, Paris, Petite Bibliothèque de Psychanalyse, PUF.

 

Chapitres d’ouvrage :

-Matha C. (2018), « Du tracé corporel à la trace : élaborer la perte à l’adolescence », in Psicologia Clinica e cultura contemporänea, vol. 3, p. 286-304.

-Matha C. (2017), « Scarifications à l’adolescence : l’aide de la psychologie projective », in L’interprétation des épreuves projectives, dir. Emmanuelli M. et Azoulay C., Paris, Eres, p. 151-160.

 

Articles :

-Chagnon, J-Y., Matha, C., Matos do Amparo, D. et Pheulpin, M-C. (2018). « Vicissitudes de l'intégration du féminin chez les adolescents délinquants », Adolescence, T.36, 1, p. 69-83.

- Chagnon J.-Y., Matha C., Matos do Amparo D., Pelladeau E., Pheulpin M.-C. (2016). Franco-Brasilian Comparative Study on the Psychic Functioning of Adolescents who (Hetero) Assault (Sexual Assault) and Self-Harm (Scarring). Yansitma, n°26, pp. 44-55.

- Matha C. (2016), The Testing of The Skin-Ego in Teenager Self-Harm: Clarification of the projective elements implied. Yansitma, n° 25, 2016.

-Matha C. (2013), « S’abîmer, entre attraction mélancolique et aménagement pervers », Psychologie Clinique et Projective, vol.19, pp. 103-133.

-Matha C. (2010), «  Figures traumatiques de la séparation à l’adolescence : de la répétition à l’élaboration », Psychologie Clinique et Projective, Traumatismes et psychopathologie, vol. 16, p.103-144.

-Matha C. (2010), « De l’inscription à la représentation. Les scarifications à l’adolescence comme recherche de symbolisation ? », in La psychiatrie de l’enfant, vol. 53, T 1, p.255-283.

- Matha C. (2009), « Lea or the dangers of being passive: Teenagers’ resort to scarring», in Yansitma, Vol. 11-12, pp. 61-79.

-Matha C. (2006), « Le sang amer de la déchirure », in Psychologie Clinique et Projective, Cliniques du masochisme, Vol.12, pp. 155-189.